sockeel architectes
REFUGE ET FOURRIÈRE ANIMALE – DUNKERQUE

REFUGE ET FOURRIÈRE ANIMALE

Concours

DUNKERQUE

 

 

Perception lointaine du projet

Situé dans une zone de friche en cours de revalorisation, le nouvel équipement «Refuge/Fourrière» doit présenter une image clairement repérable, qualitative et attrayante. Le surplomb de l’autoroute A16 à 150m au Sud du site, constitue un atout important en termes de visibilité. Ainsi, le projet propose de loger l’ensemble du programme sous un grand pan de toiture, monopente à faible inclinaison. Ce dernier est régulièrement et largement percé d’ouvertures formant une double série de généreux patios desquels émerge la végétation.

 

Organisation des espaces intérieurs

Les locaux «traditionnels» (bureaux, réserves, vestiaires, …) sont implantés en L en façades Nord et Est. Les locaux dédiés aux animaux sont répartis en trois ailes orientées d’est en ouest et distribuées par des galeries vitrées donnant également sur les patios, dans lesquels on trouve les cours partiellement couvertes attenantes aux box. Les débords du toit assurent la protection solaire des box et la création de zones d’ombre dans les cours. Les trois ailes sont reliées entre elles, de manière régulière par des cheminements nord-sud, couverts-ouverts, transformables en galeries vitrées.

 

Gestion des flux

Le projet marque bien la distinction entre un secteur accessible au public (refuge et accueils) et un autre qui ne l’est pas (fourrière, pôle sanitaire,…). Le hall permet la séparation des deux flux de visiteurs :  adoptants et abandonnants. Le personnel peut accéder directement aux locaux qui lui sont dédiés par une entrée spécifique. De même, le pôle sanitaire dispose d’un accès distinct depuis la voie de service.

 

Accueil, ambiances et confort

Le matériau bois utilisé pour toutes les parties les plus aériennes du projet contribuera à une ambiance chaleureuse et accueillante, tout comme l’omniprésence du végétal, qui participera également au confort du personnel et à l’apaisement  des animaux.

 

Principes constructifs proposés

– Dallages, poteaux, refends et séparatifs de box en béton

– Charpente : poutres & bandeaux en bois lamellé collé + panneaux bois formant supports du complexe isolation/étanchéité.

– Façades box : parois isolées à double parement béton, surmontées de poutres échelles habillées de doubles vitrages.

– Façades locaux «traditionnels» : murs à ossature bois isolation renforcée, bardages bois  (planches larges, ajouré, irrégulier)

– Façades galeries vitrées : sous-bassements en parois isolées à double parement béton, surmontés de murs-rideaux à ossature bois apparente (doubles vitrages fixés par capots serreurs).

 

MAITRISE D’ŒUVRE
O.SOCKEEL et E.STROOBANDT, Architectes

S.GUEYDAN, Architecte & Paysagiste /  INGEBOIS BET Bois

CRE INGENIERIE BET Fluides et Thermique & Economiste

 

MAITRISE D’OUVRAGE
Communauté Urbaine de Dunkerque

Concours 2011
Surface : 1 250 m² SHON

Les commentaires sont fermés.