sockeel architectes
MAISON DU CHEVAL – DESVRES

 

 

LA MAISON DU CHEVAL BOULONNAIS

 

Concours

SAMER (62)

 

Le site et le programme

La Maison du Cheval Boulonnais a pour vocation la sauvegarde de cette noble race : au-delà du centre de reproduction, elle vise également à promouvoir les qualités et les potentiels de ces équidés, en les montrant au public. Elle permettra aussi de pérenniser et de valoriser le site exceptionnel de la Ferme de la Suze à Samer. Dans cette optique, le projet s’installe au maximum dans le bâti existant. En le transformant, il lui offre une nouvelle vie, tout en honorant sa longue histoire. Les constructions neuves appelées par le programme, sont conçues dans l’esprit d’un profond respect des lieux : toutes sont implantées perpendiculairement à l’avenue Mory, de manière à préserver au maximum et à souligner, depuis la voie, les ouvertures paysagères vers les étendues bocagères de la vallée de la Liane.

 

Construction neuve

Le caractère très étiré du principal bâtiment neuf (centre de reproduction et stockage), glissé en recul contre la longère, poursuit volontairement l’effet de longueur et d’horizontalité de l’existant, un trait fort, tout à fait remarquable dans le paysage, que le projet corrobore pleinement. Les volumétries proposées prônent la sobriété : en référence au bâti traditionnel, c’est le toit bipente qui a été retenu pour couvrir les bâtiments neufs. Mais celui-ci est réinterprété de manière contemporaine, notamment grâce à l’uniformité du voligeage bois que l’on retrouve à la fois en façades et en couverture.

 

Interventions sur l’existant

Les interventions sur l’existant sont mesurées et pratiquées avec soin. Elles sont repérables en extérieur, par l’utilisation du même type de bois que celui retenu pour les parements des constructions neuves : le peuplier rétifié est utilisé tour à tour pour la fabrication de volets, portes coulissantes, portails, barreaudages, remplissages, lucarnes, etc…

 

Les espaces extérieurs

Le projet cherche à tisser des continuités avec le paysage environnant, ainsi, les franges du site sont libérées pour y installer des pâtures, la plupart délimitées par des haies bocagères. Une véritable « façade paysagère » est travaillée le long de l’avenue Mory, en reprenant les éléments du jardin de ferme traditionnel : le verger, le courtil (ou jardin fleuri), le potager,… Celle-ci constitue un filtre vis-à-vis des aires d’évolution extérieures (carrières) et des aires de stationnement. La végétation, et les noues plantées agrémentent d’ailleurs considérablement le parking visiteurs.

La cour prend toute son importance au cœur du projet : cernée de cheminements « en dur », à l’image des trottoirs qui longent traditionnellement les bâtiments de ferme, sa partie centrale est destinée à accueillir les épreuves de maniabilité en concours équestres. Ainsi, la mare existante est conservée et confortée en guise d’obstacle, tout comme le poulailler.

Une grande attention a été portée à la lisibilité des cheminements destinés aux visiteurs, que le centre soit complètement ou partiellement ouvert. Par ailleurs, le projet distingue clairement les flux du personnel technique et du public, qui ne se croisent jamais.

 

Qualité environnementale

Cibles prioritaires:

-Relations du bâtiment avec son environnement

-Chantier à faible nuisance, notamment par le recours à la préfabrication en atelier des murs à ossature bois

-Réduction des consommations d’énergie (isolation performante, apports solaires en toiture, ventilation naturelle, proposition d’une option chaufferie bois,…)

-Choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction , notamment par la conception «  bois local » des bâtiments neufs et des interventions sur l’existant

-Consommation et gestion de l’eau : récupération des eaux pluviales et gestion du surplus dans les noues plantées de végétaux hygrophiles.

-…

 

MAITRISE D’ŒUVRE
SOCKEEL ARCHITECTES & ACWA paysagistes

BET Structure Bois : INGEBOIS

BET Thermique & fluides : AGATHE

Economiste : ETAC

 

MAITRISE D’OUVRAGE
Communauté de communes de Desvres – Samer
Date : 2014

Surface utile : 2650 m² / Surfaces extérieures : 6500 m²
Coût bâtiment : 2 732 000 € HT/ Coût VRD : 1 700 000 € HT

Les commentaires sont fermés.