sockeel architectes
PROJET RIDEN 130 LOGEMENTS – DUNKERQUE

PROJET RIDEN 130 LOGEMENTS

DUNKERQUE (59)

 

Contexte & Parti architectural

Le projet de construction engagé par la Communauté Urbaine de Dunkerque porte sur le site de l’ancienne patinoire qui se trouve au Nord de la ville. Ce secteur est à proximité du centre-ville, à l’interface des quartiers de Malo-les-Bains et du Grand Large. Un espace où se côtoient la ville et le paysage naturel de bord de mer. Le déplacement de l’actuelle patinoire laisse place à une parcelle d’environ 10 040 m² dont la position stratégique appelle à un projet remarquable.

Cet espace a donc été sujet à réflexion originale quant à son rapport aux espaces environnants, sa desserte, sa densité bâtie, ainsi que son végétal, en lien avec le passé et tourné vers les problématiques d’avenir. L’objectif étant d’apporter une réponse globale à la problématique du logement en prenant en compte les besoins en matière de quantité, densité, de qualité et d’environement. Face à l’ensemble de ces aspirations, nous avons défini un projet portant sur plusieurs axes forts :

–   Donner de l’importance aux espaces végétalisés

–   Proposer des vues afin de mettre en valeur le paysage

–   Proposer une diversité des typologies et des orientations

–   Concevoir des espaces généreux, lumineux et bien orientés

Matériaux

La symbiose entre architecture minérale et la végétation est à la base du projet. Ce lien entre architecture et paysage s’exprime aussi bien sur les terrasses, les façades ou au niveau du jardin partagé.

Le choix des matériaux découle d’une volonté de mettre en valeur le végétal et d’offrir une écriture architecturale sobre et pérenne. L’ensemble de l’édifice se compose d’un béton comprenant diverses finitions, teintée, lisse ou encore matricée. Alternant façade à ondulations, sur l’espace public, et courbes de niveaux en cœur d’ilot, les bâtiments ont été conçus pour devenir un véritable support de végétation, offrant au quartier une opération moderne, ambitieuse et remarquable.

Aménagement paysager

Le projet se compose d’un ensemble de 130 logements répartis en trois édifices. Le gabarit des bâtiments traduit une volonté d’insertion harmonieuse au sein du contexte existant, le tout articulé autour d’un espace paysager ouvert et accessible à tous. L’espace dunaire s’initie au cœur de la résidence et colonise l’architecture suivant les étages, par ce dispositif c’est l’ensemble du bâtiment qui devient paysage. Ainsi les appartements allant du rez-de-chaussée jusqu’au R+7 profitent d’une nature dessinée, d’une biodiversité a portée de main. Bien plus qu’une volonté paysagère, c’est avant tout une réflexion environnementale qui est engagée pour le bien-être des habitants et des citadins.

Organisation Spatiale

Au rez-de-chaussée on retrouve des espaces de logements ainsi que de nombreux commerces ouverts sur la place Paul Asseman et la piscine. Aux étages, les logements disposent d’une orientation optimale afin de favoriser l’ensoleillement et le bien-être au sein des espaces de vies. Les séjours, d’une grande surface, s’ouvrent sur l’extérieur et se prolongent vers les terrasses. En plus des balcons, des jardins d’hiver sont également mis à la disposition des appartements situés le long de la place, du parc, du canal et le la piscine. Basés sur le principe de l’appartement Bi-Home, certains logements, plus atypiques, proposent un habitat évolutif pouvant répondre aux besoins de différents modes d’habités.

MAITRISE D’OEUVRE:

SOCKEEL & OLLGA ARCHITECTES / ICADE + NEXITY / ESPACE LIBRE (Paysage) /SYMOE

MAITRISE D’OUVRAGE:

Communauté Urbaine de Dunkerque

Concours 2019 / Surface 17 388 m² SP


Les commentaires sont fermés.