sockeel architectes
16 APPARTEMENTS – DUNKERQUE

16 APPARTEMENTS

DUNKERQUE (59)

 

Le site

Le projet prend place à l’intersection de deux rues dans un tissu urbain traditionnel d’habitat ouvrier de gabarits relativement bas.

Tandis qu’il est bordé au Nord et à l’Ouest par les rues Ferrer et Dolet, ses limites Est et Sud sont marquées par les pignons aveugles des habitations voisines ainsi que par diverses clôtures

Le projet

Le projet consiste en la construction, en front à rues, d’un immeuble de 16 appartements et en l’aménagement des espaces extérieurs à l’arrière (16 stationnements et jardin).

Pour optimiser son intégration dans l’existant, le bâtiment projeté ne superpose que trois niveaux de logements sous des toitures bipentes, en référence aux volumétries observables sur place.

Les matériaux

Le choix des matériaux visibles en façades et toitures découle directement des principes structurels et constructifs qui ont été retenus pour le projet. Ceux-ci témoignent d’une volonté du maître d’ouvrage de passer progressivement d’un mode constructif traditionnel à d’autres plus innovants. Ainsi, c’est un système mixte qui a été choisi : béton et maçonnerie en rez-de-chaussée, dalles et refends, alliés à l’ossature bois, en façades d’étages et charpente de couverture. Tout ce qui tient du gros œuvre est revêtu de briquettes terre cuite ou d’enduit. Tout ce qui tient de la filière sèche ossature bois est revêtu de bois ou de zinc. Ainsi, le bâtiment projeté se compose d’un socle rez-de-chaussée en briques terre cuite de couleur rouge-orangé, surmonté d’un ouvrage en zinc prépatiné gris clair qui se déploie verticalement pour se retourner en toiture puis redescendre en façade arrière. Sur les façades exposées au sud (à l’arrière) et à l’ouest (rue Dolet), cette peau métallique est percée pour laisser apparaitre des loggias et des balcons. Les gardes corps sont alors constitués de lices en aluminium laqué gris foncé et de tôles perforées. Les refends, partiellement visibles depuis l’espace public, sont garnis d’un enduit minéral de la même nuance que la brique (rouge-orangé). A l’angle des deux rues, un pignon en porte-à-faux est habillé de bardage bois vertical prépatiné. D’une manière apparemment aléatoire, certaines menuiseries sont reliées entre elles par des panneaux composites de couleur gris foncé pour animer la composition des « découpes » en façades.

MAITRISE D’OEUVRE :

SOCKEEL ARCHITECTES / CRE INGENIERIE

MAITRISE D’OUVRAGE :

HABITAT DU NORD

Les commentaires sont fermés.